jeudi 15 août 2019

Train à vapeur Furka-Oberalp (2)

En gare d'Oberwald, le train à vapeur est prêt à gravir la pente et à remonter le temps dans un panache de fumée blanche et noir. Bien accroché à sa crémaillère,  soufflant fort et ponctuant sa montée de coup de sifflet strident à l'instar des marmottes, il gravit lentement mais surement les kilomètres qui le sépare de Réalp, sa destination.





Il va s'engouffrer dans un tunnel hélicoïdale creusé dans la montagne et qui va lui faire gagner de l'altitude en gardant la même pente. Le même système est utilisé pour les trains du St Gothard.


Et le voilà qui réapparait parmi les épilobes des montagnes qui tapissent les pentes des cols alpins de leurs couleurs violacées et se dirige vers le glacier du Rhône, le confin du canton du Valais avant de traverser un autre tunnel pour déboucher à l'air libre dans le canton d'Uri.



Les détails de l'histoire de la ligne du Furka-Oberalp et la pause à la station intermédiaire de Gletsch est expliquée dans un précédent article que vous trouvez ICI
Bonne lecture.




Deux époques qui se croisent et qui prennent chacune leur chemin...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire