vendredi 9 avril 2021

Petite rando sous la Dent de Jaman

En attendant la "Neige de Mai", entendez par là la floraison des narcisses au dessus de Montreux, une petite balade avec les jonquilles, histoire de voir si la neige commence à libérer les sentiers de randonnées.

 

Départ depuis Haut de Caux, et tout de suite, ca grimpe, histoire d'entrer dans le vif du sujet ! Un petite banc nous invite à la pause, impossible de résister à la vue magnifique qui s'offre à nous. Le lac Léman dans toute sa splendeur, et de l'autre côté, la Dent de Jaman qui se dresse fièrement dans le ciel bleu. 

Il y a encore de la neige sur les sentiers. Le Merdasson, les Rochers de Naye ou la Cape au Moine, ce sera pour une autre fois. On va passer sous la Dent de Jaman et revenir a Caux a travers la forêt par le Sentier du Paccot avec quelques passages bien enneigés qui vont nous donner quelques sueurs froides. 

Une longue pose au soleil sous la Tête du Paccot, et quelques jonquilles avant le retour à la civilisation.  Bien belle balade...








jeudi 8 avril 2021

Glace à l'abricot

Congeler les arbres fruitiers pour les sauver du gel, paradoxe salvateur ! ... et sculpture de glace étonnante par la même occasion, un spectacle diurne à ne pas manquer.










vendredi 2 avril 2021

Du Lac Noir au Lac Léman, d'une saison à l'autre

Petite balade printanière par des températures exceptionnelles et un ciel bleu de vacances. Le Schwarzsee n'était pas si noir que ca et les montagnes avoisinantes prenaient un réel plaisir à se regarder perdre leur blancheur dans ses eaux turquoises. 

Même la baleine n'osait pas bouger de peur de troubler cette quiétude matinale.




 

Une petite montée au Vanil des Cours, histoire de renouer avec la saison des randonnées et de la Gruyère, région que j'affectionne particulièrement pour ses belles balades. Un bon moyen de faire le point sur la neige qui reste sur les sommets et les possibilités de randonner.



Et au retour, vu le temps magnifique, un crochet par Villeneuve et le Lac Léman, histoire de se remplir les yeux d'un coucher de soleil magnifique sur le platane de l'Ile de Peilz avant de regagner les montagnes valaisannes.