mercredi 5 mai 2021

Super St Bernard, station fantôme


Je n'étais plus monté au St Bernard depuis longtemps, et comme j'étais dans le coin, j'ai poussé jusqu'au Super St Bernard, là où la route est coupée en hiver, juste à l'endroit d’où l'on peut emprunter le tunnel pour aller du côté d'Aoste, en Italie.


Fermée depuis fin 2010, les installations et le restaurant sont à l'abandon offrant un bien triste spectacle dans la solitude des montagnes avoisinantes. Quelques projets ont vu le jour, mais semblent rester à l'état de projet... Reportage RTS sur un projet en 2016 

C'est toujours triste de voir un navire abandonné au milieu de nulle part, alors qu'un temps, il naviguait fièrement au milieu de la montagne... Serait-ce le destin inéluctable des stations de montagne ?

Au vu du nombre de "stations fantômes" recensées sur ce site, on peut commencer à se poser la question...
































 

Gorges de l'Avençon

Entre Bex et Les Plans sur Bex, une gorge mérite la visite de par sa beauté et ses couleurs, les gorges de l'Avençon. (descriptif complet) 
 
Inconnue pour moi jusqu'alors, j'ai été ravi de faire sa connaissance.


Cymbalaire des murs
 

Au départ du Bévieux, au dessus de Bex, où l'on peut également visiter les mines de sel, un chemin grimpe assez rudement en direction de Plan Saugey et Plan-sur-Bex. Sans grand intérêt, mis à part de nous faire faire un bon exercice dominical, il doit cependant être agréable de fraîcheur durant la saison chaude.

L'ancien tram Bex-Villars-Bretaye attend sagement une nouvelle vie...


Copie -presque- conforme de mes premières caisses à savon, en remplaçant les roues par des roulements à billes, histoire de bien nous entendre arriver dans la descente de la Perle du Lac à Genève ! 
 
Après la rencontre de plusieurs gallinacés en goguette dans un champ, la découverte de la partie basse des gorges commence. En effet, celles-ci, dans leurs parties vertigineuses, se trouvent ...un peu plus haut !
 
 Ce sera pour une prochaine fois, assez de grimpette pour aujourd'hui !!

 



Le sentier est très agréable et longer le torrent donne de l'énergie, quant au plaisir des yeux, il est complet. Un jour de grand soleil, avec la verdure à son paroxysme, ce doit être magnifique. Le bon prétexte pour revenir faire la partie haute, avec un petit détour par la Tête à Bosset.
 
 
 
 


Dernier arrêt, histoire de finir le café et la tarte à la rhubarbe, 
mais sans trop s'attarder, le ciel a l'air d'avoir envie de pleurer...



 

mercredi 28 avril 2021

De Vernayaz au Tretien, ca monte !

 Petite balade du dimanche au départ de Vernayaz. 

Pas dans mes habitudes de commencer aussi bas, mais il y a un début a tout !

Le sentier en partie taillé dans la roche et bordé d'un muret nous fait prendre rapidement de la hauteur pour le plus grand plaisir des yeux, mais pas des jambes... On sent bien que ce sont les premières randos de l'année, il faut que la mécanique se dégrippe et que les gestes reviennent. 
Après quelques grimpettes, ca ira nettement mieux !


Le pont de Gueuroz et son vieux frère apparaissent au détour du sentier. Je suis toujours admiratif du travail colossale des anciens qui ne reculaient devant aucune difficultés pour établir des voie de communications. Construit en 1934, il fut pendant plusieurs années le plus haut pont d'Europe avec ses 187 m au dessus des gorges du Trient

Le coude du Rhône et le Catogne. 
 


Le sentier s'assagit, devient plus large et moins abrupte, avant de descendre gentiment en direction de la rivière dont la fraicheur se fait sentir bien avant de l'apercevoir. Une petite pause sur ses berges avant de continuer en direction du pont par un magnifique sentier qui nous permettra de traverser le Trient et de casser la croûte les pieds dans l'eau. 
 



Il fallait  prendre des forces pour attaquer la bien raide montée qui va nous amener au Tretien, petit village perdu un peu en dessous des Marécottes. Les orages violents ont même réussit à charrier dans le lit du Triège, un reste de moteur de voiture que l'heureux propriétaire n'a eu aucune scrupule à balancer dans la rivière par une nuit sans lune...




Les crépis de façade peuvent se révéler un excellent terrain de jeu pour des artistes inspirés...

Les gorges du Triège en haut en en bas, donne envie d'y aller faire un tour. Ce sera pour un prochaine fois, faut pas exagérer avec les montées et les genoux les premières fois. Et il reste encore quelques kilomètres a faire. Une bonne bière à la Mendettaz nous attends... pas de bol, c'est fermé ! 
Quand à la buvette du zoo des Marécottes , elle bien est trop fréquentée pour nous. 
 
C'est la promenade par excellence du dimanche. Un petit bonjours aux loups, lynx et autres habitants des montagnes pour les curieux et direct la buvette pour les assoiffés !




Il nous reste un joker, les bistrots de Salvan, hélas il faudra entamer la descente sur Vernayaz par le sentier des diligences et ses 37 virages, construite en 1860, pour avoir  ce petit plaisir, les terrasses de Salvan étant fermées.