jeudi 26 janvier 2017

Lac de Joux, pêche gelée

Le pêcheur a fermé boutique, a chaussé ses patins et est parti danser 
sur le lac au son du craquement de la glace.

...pourtant les poissons ne sont pas très loin ! je peux presque les caresser au travers des 40 cm de glace. Non! je plaisante! ce sont des bulles d'air échappées du fond du lac qui sont venues se coller sous la glace et qui ont été prise à leur tour par le froid, ce qui donne de très belles sculptures à étage, et celle ci ressemble fort bien à un habitant du lac !


Démonstration en accéléré de la formation des montagnes. La glace bouge, se dilate et les bords du lac se lèvent sous la pression. Le matin, avec les premiers rayons du soleil, au milieu du lac, on entend distinctement la glace travailler, se fendre juste entre ses pieds...
c'est assez impressionnant je dois dire...




La cabane du pêcheur, me rappelle l'histoire du renard curieux, pris dans la nasse des poissons, et qui me regardait avec des yeux de merlan frit.


La Bretagne n'est pas loin... le phare d'Ar-Men, au large de l'Ile de Sein.


C'est bien sur des vagues de glace que ce char a voile navigue...

...ou que cette personne fait son jogging matinal.

Un lac comme un miroir...

Le Pont au soleil couchant, et si vous voulez rester dans cette magnifique région, une bonne adresse: Chez Epicure, une sympathique table et chambre d'hôte, a Lignerolle situé a quelques kilomètres de la vallée de Joux mais qui mérite le détour. L'accueil été très chaleureux et malgré mon arrivée tardive, Philippe et Audrey m'on concocté vite fait un bon petit plat avant de passer une agréable soirée de discussions qui a fait apparaitre plein de point commun entre nous... le hasard !

Je ne sais si je suis le seul, mais il me semble qu'avoir passer plusieurs heures a marcher au milieu du lac sur la glace m'a rempli d'une quantité phénoménale d'énergie, comme si la source provenait de dessous la glace... d'autre personnes ressentent-elles la même chose ?!