lundi 24 octobre 2016

Les Tours d'Aï et de Mayen


La semaine dernière depuis les Rochers de Naye, vue sur les Tours d'Aï et de Mayen, je vais aller voir ces jumelles d'un peu plus près. Depuis le temps que je les vois chaque fois que je rentre en Valais... 
Et si je vous dit qu'une highline a été installée entre les deux Tours pour une traversée fantastique...
Pour se donner une idée de la "chose" !!


 La première, la Tour d'Aï, avec une via ferrata sur la gauche et juste derrière la Tour de Mayen.

 La fresque du berger au repos donne plus l'envie de faire la sieste que de faire la grimpette !!


Depuis la Berneuse, 2048m, descente sur le lac Mayen puis belle montée jusqu'au lac Segray et arrivée a Truex à 2194m. pour cette magnifique vue à 360° avec le Léman, le Jura, les préalpes fribourgeoises, le Moléson - encore lui -  toute la chaine des Alpes pour finir sur le Mt Blanc, les Dents du Midi, la Savoie et le bleu Léman !! Ca vaut la transpirée !!




La Tour de Famelon.

...et la descente sur Leysin au soleil couchant.






jeudi 20 octobre 2016

Les Rochers de Naye


 Endroit mythique pour les courses d'écoles, quand j'y étais...et pas retourné depuis, sauf une fois, mais en hiver et avec le train. Tellement de neige la-haut que nous n'avions pas pu aller bien loin.
Alors cette fois, je suis monté a pied depuis Cret d'Y Bau. Une petite grimpette au Merdasson, le petit frère de la Dent de Jaman, même point de vue mais montée...et descente nettement plus facile.


 La cheminée du chalet d'alpage ressemble, un peu, à la Dent de Jaman...inspiration ?!

La voilà, la Dent !

 Et la vue de puis le Merdasson est très belle, malgré ce nom pas très beau...



 L'Eiger, le Mönch et la Jungfrau depuis la gauche

 ...et les Dents du Midi dans le lointain.

Ce platane planté au milieu de l'eau, juste devant Villeneuve m'épatera toujours...L'ile de Peilz.

Depuis Sonchaux, nid de parapentes de la région, y'aurait possibilité d'écourter la descente pour ménager mes genoux, mais fallait y penser plus tôt ! Toutes les places sont prise par un essaim de japonaises en quête d'émotion made in Switzerland !!


 Alors la pause s'imposera sur un alpage au soleil, et c'est tout aussi bien comme ça.

Sans compter qu'il y aura une deuxième pause a la cabane d'un ermite jovial et sympathique, le long du chemin qui mène à Glion, ou le funiculaire doit me ramener à Territet.