mercredi 19 novembre 2014

Lu sur les mur d'Emmaus


Juste après Diogène...

Aucun commentaire: