dimanche 29 juin 2014

De Guérande à St Nazaire


 Tintin est passé avant moi sur le port de St Nazaire, mais le décors est intact et les grues sont toujours prêtes à décharger des marchandises venues de continents lointains.


 A vide, ce bateau montre ses dessous et ses mensurations...

 et ce pigeon est bien ancré sur son perchoir.


Opération "Nez Rouge" pour la marine marchande



 En Valais, les raccards sont posé sur des pilotis protégés par des dalles de pierres pour empêcher les souris de venir grignoter le garde-manger.
Les amarres des bateaux sont équipés du même système, pour les même raisons.

 Un troupeau d'éléphants bleus à pattes jaunes semble stationné sur le port, mais sous ces bâches se cachent des moteurs de bateaux plus grand qu'un semi remorque.



Et malgré toute la technologie du port de St Nazaire, subsiste encore la pêche à la crevette traditionnelle.


Voila, le voyage d'Ostende à St Nazaire s'achève ... Marche à pied, bateau, avion, voiture ...du soleil, du vent, un tout petit peu de pluie !!! et plein de souvenirs dans mon sac a dos, qui du coup, est nettement plus léger !
Des paysages fabuleux, des couchers de soleil qui durent - presque- jusqu'au lever, la Mer qui m'a tenu la main droite pendant tout ce temps, tantôt douce, tantôt agitée mais toujours présente, les goélands, fous de bassan et autres dauphins et phoques qui me regardaient d'un drôle d'air sans parler des lapins des iles et des hérons des marais. Ces kilomètres de sentiers côtiers encore désert à cette époque et ce plaisir de marcher droit devant, en sachant qu'aucun jour ne sera pareil au précédent a été une expérience fabuleuse.
La barre à bâbord toute, et direction les montagnes, ou le chant des vagues va m'accompagner encore longtemps...
J'ai trouvé au café du Port de Loctudy, lors de la fête de la musique, parmi toutes les photos des sorties, et rentrée de mer, de souvenirs de pêcheurs et de fêtes maritimes affichés aux murs, un 
superbe  texte de  Louis Bertholom, poète Breton,
que je vous offre en guise de conclusion, ainsi qu'une très belle chanson, entendue également a Loctudy par une chorale dans le cadre de la fête de la musique, du chanteur Breton Gérard Jaffres:




Merci à tout ceux qui ont marché dans mes pas...
A bientôt, dans un autre décors... Kenavo !! :-)))

4 commentaires:

Jeanmi a dit…

Dans les premières années de ma carrière j'ai travaillé pour nos deux marines dans un bureau d'études. J'a,i dans ce cadre, visité le chantier de ce qui fût le plus gros pétrolier du monde. Les ouvriers descendaient avec une échelle dans les cylindres des moteurs. Ce navire gît au fond de l'océan à présent, son nom ? Le Magdalena...

stiefbeen a dit…

heerlijk z,on nautische serie

vasolefk a dit…

panemwrfes fwtografies mprabwsoy filia.

Guillaume Brocker a dit…

Merci pour cette belle excursion, emprunte de beaucoup de poésie.