vendredi 21 décembre 2012

Résidences secondaires


Dans les années 80, l’intérêt -entre autre-d'étrangers au canton du Valais pour les bisses a fait prendre conscience de l'importance de conserver ce patrimoine unique en son genre et voué à l'abandon avec l'afflux des technologies modernes pour la distribution de l'eau et l'envie pour un canton "reculé"de se moderniser et d'oublier son passé de "misère".
Des associations se sont crées pour la sauvegarde et l'entretien des ces bisses et actuellement tout le monde est d'accord avec l’idée de la conservation de ce patrimoine et de l’intérêt touristique et économique que cela apporte.
Extrapolé à l'initiative Weber pour la limitation des résidences secondaires,le résultat me semble similaire.
Il faut -de temps en temps- un oeil  extérieur pour se rendre compte que l'on ne va pas forcément dans la bonne direction ,et le même oeil pour conserver les richesses que l'on ne voit plus de la même manière a force de les côtoyer.
Le progrès ne remplace pas forcément tout ce qui s'est fait depuis la nuit des temps.

mardi 11 décembre 2012

Les Méandres de l'Administration

...ou la fin du monde sous un autre angle...



En 2011 après Jésus-Christ, Dieu visite Noé et lui dit :
- « Une fois encore, la terre est devenue invivable et surpeuplée. Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains. Dans six mois, j'envoie la pluie durant quarante jours et quarante nuits, et je détruis tout ! »
Six mois plus tard, Dieu retourne visiter Noé et ne voit qu'une ébauche de construction navale.
- « Mais, Noé, tu n'as pratiquement rien fait ! Demain il commence à pleuvoir ! »
- « Pardonne-moi, Tout Puissant, j'ai fait tout mon possible mais les temps ont changé :
J'ai essayé de bâtir l'arche mais il faut un permis de construire et l'inspecteur me fait des ennuis au sujet du système d'alarme anti-incendie.
Mes voisins ont créé une association parce que la construction de l'échafaudage dans ma cour viole le règlement de copropriété et obstrue leur vue. J'ai dû recourir à un conciliateur pour arriver à un accord.
L'Urbanisme m'a obligé à réaliser une étude de faisabilité et à déposer un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour transporter l'arche jusqu'à la mer. Pas moyen de leur faire comprendre que la mer allait venir jusqu'à nous. Ils ont refusé de me croire.
La coupe du bois de construction navale s'est heurtée aux multiples associations pour La Protection de l'Environnement sous le triple motif que je contribuais à la déforestation, que mon autorisation donnée par les Eaux et Forêts n'avait pas de valeur aux yeux du Ministère de l'environnement, et que cela détruisait l'habitat de plusieurs espèces animales. J'ai pourtant expliqué qu'il s'agissait, au contraire de préserver ces espèces, rien n'y a fait.
J'avais à peine commencé à rassembler les couples d'animaux que la SPA et WWF me sont tombés sur le dos pour acte de cruauté envers les animaux parce que je les soustrayais, contre leur gré, à leur habitat naturel et que je les enfermais dans des locaux trop exigus.
Ensuite, l'agence gouvernementale pour le Développement Durable a exigé une étude de l'impact sur l'environnement de ce fameux déluge.
Dans le même temps, je me débattais avec le Ministère du Travail qui me reprochait de violer la législation en utilisant des travailleurs bénévoles. Je les avais embauchés car les Syndicats m'avaient interdit d'employer mes propres fils, disant que je ne devais employer que des travailleurs hautement qualifiés et, dans tous les cas, syndiqués.
Enfin le Fisc a saisi tous mes avoirs, prétextant que je me préparais à fuir illégalement le pays tandis que les Douanes menaçaient de m'assigner devant les tribunaux pour "tentative de franchissement de frontière en possession d'espèces protégées ou reconnues comme dangereuses".
Aussi, pardonne-moi, Tout Puissant, mais j'ai manqué de persévérance et j'ai abandonné ce projet. »
Aussitôt les nuages se sont dissipés, un arc-en-ciel est apparu et le Soleil a lui.
- « Mais tu renonces à détruire le monde ? » demanda Noé
- « Inutile », répondit Dieu, « l'administration s'en charge ! »

Bricolage

Bus à impériale made in France !

lundi 10 décembre 2012

Flemme . . .

C'est si simple de faire toutes ces petites choses ...

...et tellement facile de prendre un instantané!
Suffit d'avoir le matériel !!


vendredi 7 décembre 2012

Et le grand frisson par celui-là !


Le plus haut pont suspendu d'Europe a été inauguré vendredi au Titlis, un massif alpin situé près d'Engelberg (centre de la Suisse), a annoncé l'agence ATS.
Construit à plus de 3000 mètres d'altitude, ce pont mesure un mètre de large sur 100 mètres de long, avec un vide de 500 mètres sous les pieds.Le pont a été construit à 3041 mètres d'altitude. La traversée demande des nerfs aussi solides que les câbles qui tiennent l'ouvrage, préviennent les responsables du téléphérique du Titlis qui relie la paroi sud de la station du sommet à la station du télésiège glaciaire Ice Flyer.
source:http://www.lapresse.ca

jeudi 22 novembre 2012

Dans le rétroviseur...

Découverte à Palexpo avec émotion...la terrasse de la buvette de l'aéroport de Genève Cointrin ou nous allions boire un sinalco le dimanche.La tête qui dépassait juste de la barrière,les yeux grand ouverts ,mon esprit  grimpait dans ces avions,s'installait aux commandes et décollait pour des destinations lointaines dans un bruit de moteurs à pistons et une odeurs d’échappement inoubliable! C'était  une promenade à la campagne qui nous emmenaient à l'autre bout du monde...

...Et le monde féerique des sculptures de glace du à Madame la Bise Noire ,qui transformait les arbres en squelettes géants et le cabanon en chateau.

mercredi 21 novembre 2012

Salève

 Après 10 jours aux Automnales à Palexpo,sous le "couvercle"qui règne à Genève a cette saison,vite grimper au sommet du Salève !! Besoin impérieux d'Energie Solaire pour recharger mes batteries avant de rentrer en Valais!



mardi 20 novembre 2012

Guylaine

 17 ans que tu as pris ce chemin qui mène vers les étoiles...

Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles,
 puisque je rirai dans l'une d'elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles...